Un dimanche comme les autres: boulette time !

Ah enfin un week end où je retrouve l’envie (ou le temps) de cuisiner.

Et aujourd’hui c’est sous le signe de la boulette, histoire de remplir un peu mon congélateur pour les bentos à venir

Toutes ces boulettes ont été préparées avec la même méthode, on hache la viande, on la malaxe avec une ou deux tranches de pain de mie détrempées au lait.

Saisies à feu vif sur les cotés, les boulettes sont ensuites laissées 10 minutes à feu moyen dans une poêle couverte.

En haut à gauche, une tranche de veau, 4 pointes d’asperges vertes et quelques tours de moulin à poivre blanc.

En bas à gauche, deux filets de poulet hachés, travaillés avec de l’aneth, de l’estragon, une gousse d’ail

En haut à droite, deux steaks de boeuf hachés avec deux tranches de jambon, avec des oignons revenus au beurre, une grosse dose de parmesan, du poivron long

En bas à droite, deux steaks hachés de boeuf, le zeste d’un citron, de la poudre de baies rouges

Oh un pain de carottes aux épices !

Quatre carottes rapées ont été mises à confire dans du jus de pomme avec 20g de sucre, une cuillère de cannelle et de gingembre pendant une heure.

On laisse sur le feu une casserole avec un verre d’eau, 75g de beurre, 200g de miel d’acacia, 75g de sucre, 5 gouttes d’eau de fleur d’oranger.

Dans un saladier on met 500g de farine d’épautre, un sachet de levure, des épices à raison d’une cuillère à café de chaque (cannelle, gingembre, poivre long, fenugrec, clou de girofle) ainsi que les carottes.

Et hop 15 minutes au four à 200°

Et enfin, un makoviec géant.

Pour préparer la pâte, on délaye 20g de levure fraiche dans un verre de lait tiède et 10g de sucre. Dans un bol assez haut parcequ’au bout de 10 minutes on a 10 centimètres de mousse.

On peut ensuite verser cela sur 250g de farine blanche, 75g de sucre, 75g de buerre fondu, 1 blanc d’oeuf et 3 jaunes.

Une fois bien pétrie et frappée cette pâte est mise à reposer avec un linge couvert dans un four tiède pendant au moins une heure puis frappée, refaçonnée en boule et laissée reposée une heure encore.

Pendant ce temps, 250g de graines de pavot sont mises à bouillir dans de l’eau pendant 5 minutes puis laissées une heure pour s’imbiber d’eau dans la casserole.

Ensuite on mixe les graines pour les éclater et on les incorpore avec 25g de eurre fondu, 4 blancs d’oeufs, 2 jaunes, une poignée d’amandes, une poignée de noix et quelques moceaux d’écorces d’orange confites et de gingembre confit.

Il reste à étaler la pâte à brioche, la recouvrir de la pâte de pavot et à rouler le makoviec

Une heure au four à 180° et hop c’est fait.

Nasdarovie !

A force de lire en boucle du Catherryne M Vallente et de la voir décrire si bien l’acidité du pain noir, l’amerture de la crème, le croquant des grains de sel…

Un petit assortiment de poissons fumés et salés, quelques pommes de terre cuites à la vapeur, des tranches de pumpernikel, quelques blinis avec un peu de baies roses et du sel fumé, miam…

Et pour finir, un bon verre de Tokaj sirupeux hongrois avec quelques macarons Pierre Hermé

bento

Entrées

  • Tofu aux légumes et aux noix de cajou
  • Salade de carottes aux agrumes
  • Falafels
  • Pousses chou rouge et vapeur agneau/poivons

Plat

  • Sobas
  • Wok de poulet mariné à la sauce soja, arachides, poivons verts, brocolis